Le chamois (Rupicapra rupicapra) recherche avant tout la proximité de secteurs pentus et escarpés, peu importe l'altitude.
Sous la pression de l'homme, dont il déteste l'odeur qu'il peut sentir à plus de 500 m, il s'est retiré en montagne.
Il est spécifiquement adapté aux forts dénivelés : pattes semi-fléchies pour amortir des sauts de plusieurs mètres, coeur surpuissant et sang très oxygéné capables de soutenir une ascension de 400 mètres de dénivelé en moins de 10 minutes...
C'est le sportif de nos massifs !
L'hiver, ses sabots peuvent s'écarter, faisant apparaître une petite membrane qui lui évite de trop s'enfoncer dans la neige.

 
  • Nom Latin: Rupicapra rupicapra
  • Classe: Mammifères
  • Ordre: Cétartiodactyles
  • Famille: Bovidés
  • Taille: 1 à 1,40 m | Hauteur : 75 à 85 cm au garrot
  • Poids: 20 à 50 kg
  • Reproduction: 1 chevreau entre fin mai et début juin
  • Etage(s): Montagnard | Sub-alpin | Alpin